Plants de

Sarriette des montagnes Bio

Satureja montana

6,00 

Très répandue à l’état sauvage sur les collines calcaires du Midi, la sarriette, connue depuis les temps anciens sous le nom chantant de « pèbre d’aï », s’avérera une des incontournables de la cuisine du soleil.

4 en stock

Agriculture Biologique

Informations complémentaires

Poids 0,2 kg
Nom botanique

Satureja montana

Famille

Lamiacées.

Cycle de vie

Vivace.

Rusticité

-17°C

Exposition

très ensoleillée.

Besoin en eau

faible.

Conseils de culture

De culture facile, la sarriette ne craint ni la sécheresse, ni les cailloux. Culture en pot possible. Taillez en boule à la fin de l’hiver. Elle s’avérera être une compagne idéale pour les petits fruits, les bordures de potager ou comme couvre-sol pour vos rosiers.

Parties consommées

feuilles / fleurs.

Période de récolte

juin à septembre.

En cuisine

Outre tous les usages usuels des « herbes de Provence » (grillades, viandes rôties, poissons grillés…), la sarriette est l’aromate de choix des légumineuses – haricots secs, pois chiche, lentilles, fèves), elle parfumera également à merveille un fromage de chèvre frais, une salade de tomates ou des pommes de terre. Les feuilles fraîches auront une saveur extrêmement forte, « pimentée », qui disparaît lors de la dessication.
Plus épicée que ses cousins le thym ou l’origan, elle est très légèrement amère ; il faudra donc l’employer en petite quantité.

Vertus médicinales

Pour l’usage médicinal, on utilisera ses fleurs en début d’éclosion. Ses vertus antiseptiques, stimulantes, carminatives et antispasmodiques en feront une excellente tisane digestive. Elle est spécialement indiquée contre les ballonnements, les affections de la gorge, les états de fatigue. Appliquées en cataplasme, les feuilles malaxées soulageront les piqures d’insectes. L’infusion en compresses calmera les irritations cutanées.

Conditionnement

godet de 9 cms.